La fin d’un Assistant, le début des Assistants

Nous tenons à partager avec vous les leçons apprises durant les 6 premiers mois de l’aventure Boby, cela correspond à la phase allant de l’idée jusqu’au lancement en bêta privé de notre service d’assistant Messenger.

 

La petite histoire

Il y a maintenant 11 mois nous avons formé une équipe pour créer quelque chose d’unique, un Assistant modulaire composé d’Applications (comme un smartphone) qui répondent à des besoins précis.

Après beaucoup d’heures de travail et d’acharnement, nous avions enfin sorti avec fierté notre bébé, comme nous aimions l’appelé.Le premier MVP (produit de base), c’est quelque chose d’assez unique dans la vie d’un entrepreneur.

On devient tous entrepreneur parce que l’on a une idée plus ou moins révolutionnaire, mais une idée que l’on considère importante à développer. Et c’est l’amour de cette idée qui nous porte et nous permet de nous lancer et prendre des risques.

Nous nous sommes alors lancé dans 3 mois de tests avec des utilisateurs ( 72 pour être exact). 3 mois de mises à jours toutes les semaines et développement d’Applications Boby : métro, news, blague, youtube, cryptos ect…

 

Et suite aux 3 mois…

En fait, les seules personnes qui utilisaient l’assistant tous les jours (et plusieurs fois par jour), ça fait mal mais c’est la vérité : C’était nous, les trois fondateurs ! Parfois des amis faisaient l’effort de venir discuter avec Boby, on pense que c’était par sympathie pour ses créateurs. De rares personnes trouvaient l’idée intéressante et la partagaient avec leurs proches.

Le bilan des six premiers mois n’était donc pas très joyeux, le nombre de messages (et le taux d’utilisation) ne décollaient pas. Au final nous avions créé un produit fantastique pour y jouer seul (comme beaucoup d’autres entrepreneurs). Comme de nombreux créateurs, nous avons été aveuglés par cette passion, comme un mec amoureux qui ne voit que les qualités de sa future nana.

On avait tellement d’enthousiasme que la nécessité de valider notre produit nous est passée totalement au dessus de la tête. Ce qu’on voulait c’était de l’avoir et pouvoir jouer avec.

Lorsque l’on interrogeait des clients potentiels, on les embarquait avec nous, même s’ils n’avaient pas le problème que l’on tentait de résoudre avec notre produit. On était sûrs de nous, on y croyait tellement !  Les gens, même lorsqu’ils n’y comprenaient rien, n’osaient pas nous dire que l’on se plantait.

 

 

C’est l’heure de prendre une décision !

Nous avons eu la chance lors de plusieurs présentations de notre produit d’avoir des personnes qui nous ont dit : « Votre Assistant sur Messenger je m’en fous par contre je le verrais bien sur mon Site Web ! »

Une première fois on se dit que c’est encore une de ces personnes qui veut refaire votre produit, puis on nous le répète une autre fois, puis encore une autre fois et encore une. Et là on comprend enfin. Une porte s’ouvrait et Boby pouvait s’y faufiler.

Maintenant intervenait le fameux choix de : « Quoi faire de l’Assistant Messenger ? »

Quand vous avez une plaie ouverte (produit qui ne fonctionne pas), vous préférez le chirurgien et les points de suture ou la méthode bandage? Masquer une plaie ne veut pas forcément dire qu’elle cicatrise ou que son état va s’améliorer. Parfois il faut passer par l’expérience de l’amputation pour reconnaître les vertus de l’opération. Et ce que nous avons fait !

Une chose à noter : on aimait notre idée et ce qu’on en avait fait, mais on n’arrivait pas à se projeter dans un avenir économiquement viable avec.

Le choix a été l’arrêt total du développement de l’Assistant Messenger : Communication/Marketing/Code. Et aujourd’hui nous sommes fiers de cette décision (qui a probablement sauvé notre futur entreprise).

 

Les nouvelles directives

L’équipe s’est focalisée sur la plateforme Teachers qui permettait de réaliser les fameuses « Applications Boby ». Pour la convertir en plateforme de création visant à créer plusieurs Assistants Boby. Nous sommes alors parti vers notre nouveau terrain de jeu. Un monde plus large (et  plus libre) que Facebook Messenger : les Sites Web.

 

Maintenant Boby c’est quoi ? 

Boby est désormais une plateforme spécialisée dans la création d’Assistants pour les sites web.

Les Assistants peuvent récupérer des données d’utilisateurs. Il est en capacité d’interagir avec n’importe quels services web (API). Ils ont une mémoire permettant la personnalisation de l’expérience des utilisateurs. Sur le web les Assistants sont en mesure d’anticiper et d’envoyer du contenu ciblé en fonction de certains paramètres de l’utilisateur (url, heure, jour, etc…).

 

Le futur réserve (peut être) des surprises

Ne jamais dire jamais !  Un Assistant omniscient est un rêve qui demande des moyens considérables en terme de ressources et de données.

Lors du moment venu ( si un jour il vient) cet Assistant pourrait peut être refaire surface !